Yves Granjon Candidat à la présidence de l'université de Lorraine 2017

Ensemble, réinventons l'université de Lorraine

Un nouveau souffle pour le pilotage de l'établissement

Depuis plusieurs mois, les femmes et les hommes qui veulent réinventer l'université de Lorraine se réunissent, rencontrent les personnels enseignants, chercheurs, BIATSS et co-construisent un vrai projet alternatif pour notre Etablissement. Futurs membres de l'équipe de présidence, candidat(e)s sur les listes aux élections des conseils centraux du 4 avril 2017 ou tout simplement soutiens de la démarche collective qui s'est mise en place, en voici la liste.

Retrouvez le détail des listes qui se présentent à vos suffrages le 4 avril prochain dans la rubrique ACTUALITES.
Partager sur Twitter

Principes et valeurs

A quoi ressemble l’université idéale ? Sans aucun doute à un établissement où toutes les cultures seraient respectées, où toutes les disciplines pourraient se développer avec leurs spécificités et leurs approches différentes de la création des savoirs, de leur conservation et de leur transmission.



Elle ressemblera à un établissement conscient de son rôle essentiel dans l’aménagement régional de l’enseignement supérieur, en lien avec tous ses territoires et en conformité avec ses missions de service public.



Elle ressemblera à un établissement où chaque collégium, chaque pôle, chaque composante de recherche et d’enseignement aura une vision pluriannuelle de ses moyens afin de construire sa trajectoire et ses projets sans craindre de voir ses missions essentielles devenir, tous les ans, les variables d’ajustement budgétaire de l’établissement. La stratégie et la politique de l’université seront définies par un débat démocratique permanent.



Elle ressemblera à un établissement où l’humain sera remis au centre de toutes les préoccupations, où chaque étudiant, chaque étudiante, quelle que soit sa porte d’entrée à l’université, se sente aidé(e) et puisse être accompagné(e) le plus loin possible selon son projet personnel et ses aptitudes, où il ou elle pourra emprunter toutes les passerelles possibles pour construire son avenir. Où chaque acteur, enseignant chercheur, personnel administratif et technique verra son travail valorisé, ses initiatives reconnues et ses projets soutenus.



C’est là tout le sens du projet que je propose. Un projet qui est encore en construction, car l’université idéale, celle de demain, celle de 2017, celle qui est désormais à portée de nos mains, sera ce que nous aurons choisi d’en faire collectivement, en étant à l’écoute de tous et de toutes, en faisant du dialogue, de la concertation et d’une éthique partagée, le socle fondamental de la méthode qui nous permettra d’atteindre cette vision commune faite de générosité, d’universalité et de liberté.