Yves Granjon Candidat à la présidence de l'université de Lorraine 2017

Ensemble, réinventons l'université de Lorraine

Depuis plusieurs mois, les femmes et les hommes qui veulent réinventer l'université de Lorraine se réunissent, rencontrent les personnels enseignants, chercheurs, BIATSS et co-construisent un vrai projet alternatif pour notre Etablissement. Futurs membres de l'équipe de présidence, candidat(e)s sur les listes aux élections des conseils centraux du 4 avril 2017 ou tout simplement soutiens de la démarche collective qui s'est mise en place, en voici la liste.

Retrouvez le détail des listes qui se présentent à vos suffrages le 4 avril prochain dans la rubrique ACTUALITES.
liberté humanisme universalité collégialité démocratie service public respect des différences respect des spécificités dialogue transparence territoire décentralisation soutien aux initiatives générosité accueil idéal éthique vision ouverture réussite formation création recherche confiance partage ensemble renouveau méthode

Nos vraies différences et les points forts de notre projet

Nos vraies différences : nous savons ce que veut dire le mot « engagement », nous faisons des propositions concrètes, crédibles et réalistes et nous voulons que le progrès profite à tous. Les points forts du projet : Une vision... Lire la suite

Voir les autres actualités et réflexions
Partager sur Twitter

Un nouveau souffle pour le pilotage de l'établissement

Le vrai changement tient beaucoup à la personnalité des femmes et des hommes qui ont la charge de piloter une organisation et à la manière dont ils envisagent, ensemble, le progrès d’une communauté. Depuis dix mois, nous travaillons avec une méthode à la fois originale, collégiale et efficace. Loin de vouloir présenter un programme pensé par un petit groupe, nous avons choisi d’aller à la rencontre de la communauté pour construire un véritable projet collectif. Après plus d’une quarantaine de réunions de réflexion organisées à Nancy, Metz et autres sites de l’université et ouvertes à tous, enseignants-chercheurs, enseignants, BIATSS et étudiants, les débats ont convergé vers une vision co-construite de notre avenir. C’est ce destin que nous voulons pour notre Etablissement.

Cette méthode de construction collective d’un projet résolument nouveau, plus humain, plus souple, plus démocratique, plus respectueux de tous et de toutes, plus à l’écoute, sera demain la nouvelle méthode de gouvernance de l’université de Lorraine.

Rien ne peut fonctionner par la volonté et le savoir d’un seul homme. Je place au-dessus de tout, deux principes fondamentaux et fondateurs de notre institution : la collégialité et la démocratie. Si nos statuts permettent à un président de piloter sans partage, ce ne sera jamais ma manière de faire. Je suis un homme d’écoute, de dialogue et de construction collective. C’est à une nouvelle incarnation de la fonction que je vous convie.

Le 4 avril, vous élirez vos représentants aux conseils centraux de l’université. Il n’y a qu’un seul tour et les femmes et les hommes que vous porterez au CA choisiront le futur président. C’est donc bien à vous, membres de la communauté UL, qu’il appartient de décider de changer les choses. Une autre université est possible.

Je respecterai les avis des différents conseils. Parce que même si la loi LRU donne tout pouvoir au CA, la démocratie universitaire est pour moi une valeur inaliénable.

Je m’engage à ne faire qu’un seul mandat.

Je mettrai en place un pilotage de l'établissement basé sur la confiance, l'autonomie, le respect et la responsabilité de chacun, à tous les niveaux. Parce que la vraie richesse de l'université de Lorraine est son personnel, ses initiatives et son engagement dans des projets collectifs.

Je serai le président de toute l'université, pas celui d'une corporation ou d'un secteur. Je veux que tout l'établissement se mobilise autour des grands enjeux de société en recherche et en formation et que l'université de Lorraine soit reconnue pour les solutions durables et le progrès qu'elle crée au bénéfice de la société qui doit affronter de grandes mutations et au bénéfice de l’Homme.

Vous pouvez maintenir l’équipe en place ou vous abstenir. Alors rien ne changera. A l’inverse, vous pouvez massivement désigner les femmes et les hommes des listes « Ensemble, réinventons l’université de Lorraine » pour vous représenter. C’est vous qui décidez.

Ne vous y trompez pas : c’est bien le 4 avril que vous choisirez votre président et le nouveau visage de l’université de Lorraine.

Si nous ratons ce rendez-vous, nous aurons fait l’université de Lorraine pour rien.