Yves Granjon Candidat à la présidence de l'université de Lorraine 2017

Ensemble, réinventons l'université de Lorraine

Un nouveau souffle pour le pilotage de l'établissement

Depuis plusieurs mois, les femmes et les hommes qui veulent réinventer l'université de Lorraine se réunissent, rencontrent les personnels enseignants, chercheurs, BIATSS et co-construisent un vrai projet alternatif pour notre Etablissement. Futurs membres de l'équipe de présidence, candidat(e)s sur les listes aux élections des conseils centraux du 4 avril 2017 ou tout simplement soutiens de la démarche collective qui s'est mise en place, en voici la liste.

Retrouvez le détail des listes qui se présentent à vos suffrages le 4 avril prochain dans la rubrique ACTUALITES.
Partager sur Twitter

Actualités et réflexions

31 Mars

Nos vraies différences et les points forts de notre projet

Nos vraies différences : nous savons ce que veut dire le mot « engagement », nous faisons des propositions concrètes, crédibles et réalistes et nous voulons que le progrès profite à tous.

Les points forts du projet :

Une vision stratégique claire qui donne un cap et qui mobilisera tous les secteurs de notre communauté : faire de l’université de Lorraine, l’université européenne de référence dans le domaine des solutions durables apportées aux grandes mutations de notre temps.

Une priorité affichée sans ambiguïté dans le domaine de la responsabilité sociétale et du développement durable.

Une plate-forme d’engagements clairs et de propositions concrètes, construite collectivement avec toute la communauté depuis un an (enseignants, enseignants-chercheurs, BIATSS et étudiants).

L’engagement de ne faire qu’un seul mandat. Et aussi l'engagement, malgré cela, de ne pas se sentir exonérés de vous présenter un bilan régulier de notre action. Un bilan sincère, fidèle à la réalité, non édulcoré. Un bilan qui ne cache pas les problèmes derrière le nom de "pistes d'amélioration".

Une université qui fait confiance à toute la communauté, qui libère les initiatives, soutient les projets et place tous ses acteurs en situation de responsabilité, d’autonomie et de décision.

La fin de la bureaucratie étouffante et coûteuse, du fonctionnement pyramidal et du management archaïque mis en place depuis cinq ans.

Une qualité de vie au travail retrouvée et qui ne reste pas au niveau de slogan.

Collégialité, démocratie, transparence, respect des avis de tous les conseils et comités, dialogue et transparence seront les nouvelles règles de pilotage.

Une équipe de présidence entièrement renouvelée et positionnée sur les grandes priorités.

Le respect des spécificités, des différences, des personnes et des équilibres territoriaux.

Un régime indemnitaire transparent, juste et négocié avec l’ensemble des personnels et leurs représentants. Une nouvelle ère du dialogue social qui a déjà commencé.

Des structures d’accueil pour les enfants du personnel.

La fin du pseudo dialogue de gestion, des contrats d’objectifs et de moyens et des appels à projets internes, remplacés par un vrai dialogue de projets.

La fin de la mise en concurrence des acteurs en interne.

L’augmentation des enveloppes de fonctionnement pédagogique.

Des dotations pluriannuelles sécurisées pour les pôles et les collégiums.

Une nouvelle approche pluriannuelle des campagnes d’emplois.

De nouveaux dispositifs concrets et efficaces pour soutenir les initiatives en formation et en recherche en mobilisant les ressources humaines de l’établissement sur le développement de nos missions fondamentales. De vrais contrats de projets mobilisant des ressources humaines et financières et engageant l’établissement.

De nouveaux outils pour la réussite étudiante, pour la santé, pour l’accompagnement des plus vulnérables.

Une politique internationale redynamisée et un accueil de qualité pour les étudiants et collègues étrangers.

Un pack d’installation pour les jeunes collègues.

Une politique immobilière concertée et humaine qui aura du sens.

Une réflexion profonde et sereine sur la structuration de notre établissement et sur son devenir.

23

Listes au Conseil d'Administration

Collège A

Yves GRANJON (EEIGM, Nancy), Anne SALMON (UFR SHS, Metz), Didier MAINARD (UFR Médecine, Nancy), Sylvie DOUSSET (FST, Nancy), Thierry ZIMNY (IUT Moselle Est, Saint-Avold), Sophie HOCQUET-BERG (UFR Droit, Metz)

Collège B

Evelyne MULLER (UFR ALL, Nancy), Norman MATHIEU (UFR MIM, Metz), Julie LEONHARD (UFR Pharmacie, Nancy), Mohammed DAHANE (ENIM, Metz), Elodie SALE (IUT Moselle Est, Forbach), Ahmed JEDDI (ESPE, Nancy)

23 Mars

Listes au Conseil Scientifique

Collège A

Jean-Marc MARTRETTE (UFR Odontologie, Nancy), Farimah MASROURI (ENSG, Nancy), Zitouni AZARI (ENIM, Metz), Claire BADIOU-MONFERRAN (UFR ALL, Nancy), Yannick GABUTHY (UFR Droit Eco, Nancy), Béatrice FRACCHIOLLA (UFR SHS, Metz), Michel FERRIOL (IUT Moselle Est, Saint-Avold), Danielle BARTH (EEIGM, Nancy), Hervé PANETTO (TELECOM Nancy), Anne-Emmanuelle SALMON (UFR SHS, Metz), El-Mostafa DAYA (UFR MIM, Metz), Emmanuelle JOUET-PASTRE (UFR ALL, Nancy), Bruno PY (UFR Droit, Nancy), Marion MARTINY (UFR MIM, Metz)

Collège B

Marianne COCHEZ (IUT Moselle Est, Saint-Avold), Mathieu JENNY (Mines Nancy), Claudie WEISSE-MARCHAL (UFR Droit, Metz), Napo BONFOH (ENIM, Metz), Valérie KROMER (POLYTECH Nancy), Nicolas BRUCKER (UFR ALL, Metz)

Collège C

Delphine WANNENMACHER (IUT Charlemagne, Nancy), Abdelhakim KHATAB (ENIM, Metz), Veronica ACURIO VASCONEZ (UFR Droit Eco, Nancy), Javier BARCENILLA (UFR SHS, Metz), Sonia HENRY (IUT Thionville), Samba FALL (IUT Charlemagne, Nancy), Stéphanie LIGNON (UFR SHS, Nancy)

Collège D

David TOUPANCE (CPP, Nancy)

23 Mars

Listes au Conseil de la Formation

Collège A

Bruno PY (UFR Droit, Nancy), Marion MARTINY (UFR MIM, Metz), Serge WEBER (FST, Nancy), Claire BADIOU-MONFERRAN (UFR ALL, Nancy), Rachid SOULIMANI (UFR SHS, Metz), Cécile BOURREAU-DUBOIS (UFR Droit, Nancy), Thierry ZIMNY (IUT Moselle Est, Saint-Avold), Danielle BARTH (EEIGM, Nancy)

Collège B

Valérie RAULT (ENSGSI, Nancy), Chakib BENNIS (UFR MIM, Metz), Céline CLEMENT (UFR Odontologie, Nancy), Yves GILLET (IUT Thionville), Cathy HIRSINGER (CPP, Nancy), Javier BARCENILLA (UFR SHS, Metz), Elodie SALE (IUT Moselle Est, Saint-Avold), Julien JACOB (IUT Charlemagne, Nancy)

23 Mars

Listes au Conseil de la Vie Universitaire

Collège A

Jean-Christophe PONSART (FST, Nancy), Emmanuelle JOUET-PASTRE (UFR ALL, Nancy), Eric BRANGIER (UFR SHS, Metz), Laurent BLERON (ENSTIB, Epinal)

Collège B

Marie-George ALLE (SUAPS, Nancy), Jean-Charles MOISE (CPP, Nancy), Stéphane DALMASSO (UFR SCIFA, Metz), Sonia HENRY (IUT Thionville)

23 Mars

Listes au Sénat

Collège A

Pascal LHOSTE (ENSGSI, Nancy), Angeliki MONNIER (UFR SHS, Metz), Didier MAINARD (UFR Médecine, Nancy)

Collège B

Cyprien WOLFF (Mines GIP INSIC, Saint Dié), Delphine WANNENMACHER (IUT Charlemagne, Nancy), Jean-Baptiste THIERRY (UFR Droit, Nancy)

21 Mars

Calendrier des rencontres sur les sites de l'université

Nous vous convions à une présentation du projet et à un temps d'échange sur les différents sites.

21 mars, FST, campus Aiguillettes, Nancy à 13h, Amphi 5
23 mars, Site Meurthe-Canal (EEIGM, ENSGSI), Nancy à 13h, amphi 2.2
23 mars, TELECOM Nancy, Nancy à 16h
24 mars, île du Saulcy, UFR SHS à 10h30, Amphi DEMANGE
24 mars, Technopole Metz, IUT Metz, département mesures physiques à 14h30
24 mars, Faculté d’odontologie, Nancy à 17h, amphithéâtre Hydro
27 mars, IUT Brabois, 11h, Amphithéâtre Robert Mainard
27 mars, Site ARTEM, Mines Nancy, 14h, salle gradinée 006
27 mars, POLYTECH Nancy (ESSTIN), Vandoeuvre, Salle des conférences, 17h
28 mars, ENSEM, Site de Brabois, 9h30
28 mars, Campus Bridoux, UFR SCifa, Metz à 14h
28 mars, Campus Lettres et Sciences Humaines, Nancy, Salle A226, 17h
29 mars, ENSG, Site de Brabois, 10h30
29 mars, ENSIC, Nancy, 13h, Salle Aquarium
29 mars, Faculté de médecine, Amphi Lepois, 17h30
30 mars, IUT Thionville Yutz, Salle du Conseil, 10h
30 mars, IUT Longwy à 13h30, salle du conseil
30 mars, ENSAIA, Site de Brabois, Amphi Cuénot,17h
31 mars, IUT Epinal, 9h30
31 mars, IUT Saint Avold à 14h30
3 avril, Faculté de Pharmacie, Nancy, 9h30
3 avril, IUT Sarreguemines à 14h
3 avril, IUT Forbach à 16h

24 Février

Après plusieurs mois de réunions

La démarche que nous avons adoptée depuis le printemps dernier nous a déjà permis de rencontrer un très grand nombre de personnels enseignants-chercheurs, enseignants et BIATSS, et également des étudiants. Ces rencontres destinées à construire un vrai projet collectif ont permis de recueillir de nombreuses contributions. Toutes convergent vers une véritable volonté de changement. Ces points de convergence vont devenir l'ossature du projet que mon équipe et moi proposons pour réinventer l'université de Lorraine. Dans la rubrique "LE PROJET" de ce site, vous retrouverez au fur et à mesure que ces points seront stabilisés, les priorités et les propositions concrètes qui feront de l'université de Lorraine l'université européenne de référence dans le domaine des grandes mutations du 21ème siècle. Jusqu'au 4 avril, date des élections aux conseils centraux qui seront déterminantes pour l'élection du président, le rythme des réunions va s'accélérer. Rejoignez-nous dans cette démarche collective et collégiale. De nombreux sujets restent encore soumis au débat. Les discussions sont riches et productives. Ne ratez pas cette occasion unique de faire de notre établissement ce que vous avez envie qu'il devienne.

4 Février

Mes quatre premiers engagements

Je ne ferai qu'un seul mandat. Parce que j'estime que 10 ans est une durée qui use autant les hommes et les femmes que les institutions elle-mêmes.

Je respecterai les avis des différents conseils. Par ce que même si la loi LRU donne tout pouvoir au CA, la démocratie universitaire est pour moi une valeur inaliénable.

Je mettrai en place un pilotage de l'établissement basé sur la confiance, l'autonomie et la responsabilité de chacun, à tous les niveaux. Parce que la vraie richesse de l'université de Lorraine est son personnel, ses initiatives et son engagement dans des projets collectifs.

Je serai le président de toute l'université, pas celui d'une corporation ou d'un secteur. Je veux que tout l'établissement se mobilise autour des grands enjeux de société et que l'université de Lorraine soit reconnue pour le progrès qu'elle crée au bénéfice de la société qui doit affronter de fortes transitions.

12 Décembre

Une vision d'avenir pour notre Université

Une toute autre gouvernance pour déployer tout notre potentiel

Avec son fonctionnement actuel, l’université de Lorraine ne peut pas avoir la place qu’elle mérite. Avec plus d’humain, plus de confiance, plus de souplesse, une autre université est possible. Je veux qu’elle soit reconnue comme un établissement ouvert sur le monde, créateur de richesses intellectuelles, donnant un avenir à chaque étudiant et soucieux des hommes et des femmes qui la composent.

Davantage de rayonnement

Je veux que notre université se mobilise pour répondre aux grands enjeux d’avenir afin de figurer parmi les plus attractives au niveau européen et mondial, avec des formations et des activités de recherche parfaitement adossées les unes aux autres. Une université dont la cartographie d’activités sera discutée avec les autres établissements de la région Grand Est. Une université qui n’oublie aucun secteur disciplinaire, aucune zone géographique.

Ensemble, nous créerons un grand mouvement collectif visant à faire de notre établissement un des acteurs européens majeurs du progrès social, humain, scientifique et technologique.

Davantage d’écoute

Chaque acteur, enseignant, chercheur, personnel technique ou administratif, sera considéré, accompagné, et écouté. Les compétences de chacun seront mobilisées autour d’initiatives collectives et de projets motivants. Chacun doit retrouver du sens à ses missions. La qualité de vie au travail sera une de mes priorités quotidiennes. L’humain sera remis au centre de toutes les préoccupations. Ensemble, nous valoriserons une vraie politique de vie universitaire et remettrons du lien entre toutes les activités.

Davantage d’accompagnement

Chaque étudiant(e) entrant à l’université de Lorraine, chaque stagiaire de formation continue, quelle que soit sa porte d’entrée, quelles que soient ses spécificités (étudiant étranger, étudiant en situation de handicap ou en situation de vulnérabilité) sera accueilli, accompagné et sera amené le plus loin possible en fonction de ses aptitudes et de son projet personnel. La politique de vie étudiante sera élevée au rang de priorité de l’établissement. Sport, culture, vie étudiante, engagement, bien-être, santé, compétences psychosociales seront les leviers actionnés au profit de la réussite de tous.


Davantage d’ouverture

Chaque secteur disciplinaire aura la même importance dans l’établissement et sera respecté dans sa culture et dans ses modes de fonctionnement. Il en sera fini des modèles uniques.

Davantage de démocratie

Chaque conseil sera un organe privilégié de la définition d’une vraie politique collective. Les conseils et les comités seront écoutés et leurs avis respectés. Une nouvelle dynamique sera donnée à la démocratie universitaire.

Davantage de souplesse

La confiance sera la règle maîtresse de la nouvelle gouvernance. Les procédures administratives seront allégées, dans le respect des règlements nationaux en vigueur, en éliminant les contraintes surajoutées par un mode de pilotage trop centralisé. La liberté, condition essentielle de la créativité, sera rendue à l’ensemble des acteurs de l’université.